Promenade du Paillon à Nice

En savoir +     /     Learn more

Pas d informations supplémentaires

La Promenade du Paillon à Nice est un vaste jardin, tout en longueur qui va de la place Masséna au Sud, jusqu’au Théâtre national au Nord. Son nom officiel est Promenade du Paillon, mais on l’entend nommer la coulée verte. L’espace occupe le recouvrement du fleuve, devenu souterrain.

Le miroir d’eau de la Promenade du Paillon à Nice


© Jean-Marc Foulquier

Dés l’entrée par la place Masséna, on se retrouve devant un vaste espace mouillé où résonne les cris d’enfants. Et pour cause. Ce miroir d’eau est constitué de jets d’eau qui surgissent du sol par intermittence. Les enfants adorent s’y faire « surprendre » sous la surveillance bon enfant de leurs parents assis tout autour, mais au sec.
Ce miroir d’eau couvre une surface de 3 000m² et comprend 128 jets d’eau. En journée, les jets d’eau font la joie des enfants et en soirée, quand le soir tombe, les jets d’eau deviennent multicolores. Se répand alors une féérie de lumière et de couleurs extraordinaire.

La Promenade du Paillon

La Promenade du Paillon n’est autre que le recouvrement du fleuve Paillon. Autant imposait-il autrefois une coupure entre la vieille ville et son extension vers l’Ouest, autant de nos jours la Promenade est devenue un lien facilitant le passage de l’une à l’autre.
Cet espace vert est long de plus d’un kilomètre. Outre des jeux pour enfants à plusieurs endroits du parcours sous forme de bestiaire marin sympathique, on y observe plusieurs espèces d’arbres remarquables.:

  • Arbres du bassin Méditerranéen : oliviers, vignes caroubiers, grenadiers, figuiers et autres plantes du sud de l’Europe
  • Plantes d’Asie : camphriers, bambous géants et collection d’agrumes
  • Plantes d’Afrique : Palmiers à plusieurs troncs (phoenix reclinata), Erythrina à la floraison rouge-orangé au printemps, Aloès
  • Plantes d’Océanis et Australie : eucalyptus, Brachychitons, Stenocarpus sinuatus, fougères arborescentes, ficus
  • Plantes d’Amérique du Sud : Tipuana tipu, Chorisia speciosa au tronc couvert d’épines, Jubea spectabilis ou cocotiers du Chili
  • Pantes d’Amérique du Nord : magnolias, chênes, noyers d’Amérique et érables

Jardin Albert 1er et le plateau des brumes

Tout au sud de la Promenade du Paillon s’étend le jardin Albert 1er, créé en 1852. Ce jardin correspond à la première couverture du Paillon. C’est un parc arboré, avec kiosque à musique, sculpture monumentale de l’Arc de Venet, 115°5 de 19 mètres de haut, Fontaine des Trois Grâces.
Mais là encore, c’est un espace particulier qui fait la joie des enfants : le plateau des brumes.
Le plateau des brumes est un espace où est diffusée un nuage de brumes, grâce à 960 brumisateurs répartis sur 1 400 m².